Vous êtes-vous déjà demandé si l’eau du lac était plus claire ou plus brouillée qu’avantDes fois oui, elle l’est, des fois non, elle semble normale, comme avant.

Saviez-vous qu’il y a un organisme qui s’occupe de la santé des lacs?
Il s’agit du  Réseau de Surveillance Volontaire des Lacs (RSVL) qui relève du Ministère Environnement et Lutte contre les changements climatiques. L’APLI y participe sur une base volontaire.

Depuis 2005, chaque été, l’APLI mesure la transparence  de l’eau aux 2 semaines de juin à septembre, à 5 stations pré-établies, situées dans les zones les plus profondes du lac (30 m.).

Les bénévoles prennent aussi des échantillons de l’eau du lac, 1 fois par mois, aux mêmes stations. Le ministère fait l’analyse des facteurs physico-chimiques (phosphore, carbone, chlorophylle).

Merci aux bénévoles de l’APLI!

Les stations d’échantillonnage

Ci-dessus : carte avec les stations d’échantillonnage (A>E)
Source : http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rsvl/relais/rsvl_localisation.asp?no_lac_rsv=29

Notre lac est considéré oligo-mésotrophe c’est-à-dire ayant une eau de qualité mais présentant des signes de dégradation illustrés par la baisse de transparence, l’augmentation du taux de phosphore, la présence d’algues bleues.

Pour en savoir plus… et consulter les résultats, allez sur le site du RSVL : (http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rsvl/relais/rsvl_details.asp?fiche=29) . Le numéro d’identification du lac des Îles est 29.

Vous pouvez identifier  les autres lacs et les municipalités participantes à partir de la page http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rsvl/relais/index.asp du site. Parfois, c’est intéressant si on veut aller se baigner ailleurs ou parier avec un ami que la transparence du lac des Îles est supérieure à celle de son lac…Enfin…