Nous observons de plus en plus une hausse des activités liées aux sports nautiques. Afin de s’amuser tout en respectant l’environnement et les autres usagers, quelques règles doivent être respectées et appliquées.

Tout d’abord, vous devez réduire votre vitesse lorsque vous circulez près de la rive. En effet, la navigation à haute vitesse entraine le brassage des sédiments et par le fait même, la suspension du phosphore. Ce dernier favorise à son tour la croissance des algues et des plantes aquatiques. D’ailleurs, le code d’éthique du Lac-des-Iles recommande de naviguer à moins de 10km/h lorsque vous vous trouvé à une distance de 30m ou moins de la rive.

Bateau de type «wakeboat»

 Les bateaux de types «wakeboat» doivent circuler à plus de 30m de la rive et une distance de 300m est suggérée afin que la vague soit complètement dissipée lorsqu’elle arrive à la rive. Lorsqu’un tel type de bateau passe à 150m ou moins de la berge, on peut observer une dégradation accélérée de la rive due à l’érosion.

Myriophylle en épis

Les bateaux devraient éviter en tout temps les zones de profondeur inférieure à 3m. En effet, à cette profondeur, on retrouve une espèce envahissante, le myriophylle en épis. Cette espèce contribue au vieillissement du plan d’eau et n’y est pas favorable.  Il est donc important de s’assurer de ne pas la propager afin de conserver un lac en santé.

Pour s’assurer d’éviter la propagation de cette espèce, quelques actions peuvent être entreprises. Ne pas circuler dans la zone de myriophylle en épis (3m et moins) et ne pas rejeter à l’eau les plantes récoltées lors de la pêche par exemple.

Avant de quitter le plan d’eau, vous devez :

  • Inspecter l’embarcation, la remorque, le matériel de pêche, équipement nautique, la sonde a sonore, ancres, rames
  • Retirer et jeter les plantes aquatiques dans une poubelle
  • Vider l’eau de l’embarcation, de la cale et du vivier loin du lac

L’inspection et le retrait des plantes aquatiques permettront de diminuer la propagation de ces contaminants. Afin d’en retirer une plus grande partie, vous devez laver votre embarcation à l’eau sous pression et la laisser sécher au soleil. Si des produits sont utilisés, il est important de choisir des nettoyants écologiques et sans phosphate.

Renée et Rosalie
agentes de sensibilisation