Un crustacé européen

Le cladocère épineux est un petit crustacé européen mesurant environ 1 à 1,5 cm de long. On peut facilement dénoter sa présence dans un lac, car il s’agglomère autour des lignes de pêche et des câbles de lests automatiques (downrigger).

Il peut tolérer des variations importantes de température de l’eau, de 5 à 30°C. Il reste en profondeur durant le jour et migre à la surface de l’eau pendant la nuit.  Les œufs dormants, attachés à une femelle vivante ou morte, présentent le plus de risques, car s’ils s’accrochent aux fils ou aux filets de pêche, aux câbles de lest automatiques ou aux cordes, ils peuvent y survivre pendant une très longue période.

De lac en lac…

Il se propage principalement par l’intermédiaire des bateaux, canots, kayaks, plongeurs, équipements de pêche et seaux d’appâts. D’où l’importance de bien laver son embarcation avant de l’introduire sur un plan d’eau.

Il s’est établi dans les lacs à l’intérieur de la province de l’Ontario et dans les Grands Lacs et occupe désormais près de 100 lacs et cours d’eau. Il n’a encore jamais été répertorié dans les eaux du Québec ce qui ne signifie toutefois pas qu’il en soit absent.

Il compte peu de prédateurs à cause de sa longue queue épineuse et il exerce une prédation vorace sur les toutes petites proies (zooplanctons) dont il s’alimente, ce qui laisse moins de nourriture pour les espèces indigènes du lac. De plus, comme il fait diminuer la densité de zooplanctons se nourrissant d’algues, ces dernières peuvent proliférer et rendre les eaux moins claires.

C’est à surveiller.